stercoraire

stercoraire

stercoraire [ stɛrkɔrɛr ] n. m. et adj.
• 1760; lat. stercorarius, de stercus, stercoris « excrément; fumier »
I N. m. Zool. Oiseau palmipède, appelé mouette pillarde, qui attaque les oiseaux de mer et les oblige à dégorger le poisson qu'ils viennent de saisir. labbe. II Adj. (1803) Méd. Relatif aux excréments. stercoral.
(1768) Sc. nat. Qui croît, qui vit sur les excréments ( scatophile); qui s'en nourrit ( scatophage). Plante, insecte stercoraire.

stercoraire nom masculin Synonyme de labbe. Nom souvent donné à des insectes coléoptères qui vivent dans les bouses. ● stercoraire (synonymes) nom masculin
Synonymes :

stercoraire
adj. Didac.
d1./d SC NAT Qui se nourrit d'excréments, qui croît sur les excréments. (V. coprophage, scatophile.)
d2./d MED Qui a rapport aux excréments. Fistule stercoraire.
————————
stercoraire
n. m. ORNITH Gros oiseau lariforme (genre Stercorarius) des régions arctiques, au bec crochu, qui attaque les autres oiseaux pour prendre leur proie. Syn. labbe.

⇒STERCORAIRE, adj. et subst. masc.
I. — Adjectif
A. — 1. Qui a rapport aux excréments; qui concerne les matières fécales. Synon. stercoral. Me voici (...) revenu aux origines, à la virginité du monde et à son prodigieux gaspillage de fécondations, de déchets, de matières stercoraires (ARNOUX, Rhône, 1944, p. 409).
♦ Synon. de scatologique. Imaginations stercoraires. Le grand plaisir de causerie de la société, ce sont les plaisanteries stercoraires (...). Oui, la merde, les pets, c'est le fond de la gaîté (GONCOURT, Journal, 1863, p. 1327).
P. ext., littér. Qui concerne n'importe quelle excrétion sortant par les voies naturelles. Je trouve mon homme couché et hurlant. Faciès cadavérique, vomissements stercoraires (A. FRANCE, Orme, 1897, p. 130).
2. Au fig., littér. Qui inspire le dégoût; qui est répugnant, ignoble. Ce n'est pas de la colère (...) que j'éprouve en voyant l'envie qu'elle a d'aller picorer dans cette musique stercoraire. C'est du chagrin (PROUST, Swann, 1913, p. 289). Dominique l'interrompit pour expliquer posément qu'elle n'acceptait d'hommages que platoniques et qu'il ne pouvait être question entre eux des viles et stercoraires réalisations de l'amour charnel (QUENEAU, Loin Rueil, 1944, p. 173).
B. — BOT., ZOOL. Qui croît, qui vit sur les excréments, le fumier. Insecte, plante stercoraire. Le surtout est enduit d'une huile parfumée, comme l'escarbot stercoraire, qui, au moyen de cette onction, s'enfonce sans se salir dans les excréments des animaux, et conserve la beauté de sa robe d'un bleu pourpre (BERN. DE ST-P., Harm. nat., 1814, p. 151).
II. — Subst. masc.
A. — ZOOLOGIE
1. Insecte coléoptère qui vit sur les excréments, sur le fumier et s'en nourrit. Quelle consolation de connaître enfin [à la lecture de Fabre] pourquoi je ne trouvai jamais d'œuf dans les boules de crottin que je dérobais aux stercoraires! (GIDE, Journal, 1910, p. 303).
2. Oiseau palmipède marin, au plumage foncé, voisin de la mouette et qui attaque les oiseaux de mer pour se nourrir des proies qu'il les force à dégorger. Synon. labbe. La mouette tridactyle (...) est invariablement accompagnée de son audacieux parasite le stercoraire (...) qui force ce malheureux oiseau à dégorger les crustacés et les menus poissons dont il se nourrit, et les happe avant qu'ils soient retombés à l'eau (ROUCH, Régions polaires, 1927, p. 184).
B. — PSYCH. Pervers sexuel dont l'émotion érotique est liée à la vue, à l'odeur ou à la manipulation de matières fécales. La perversion des stercoraires se relie directement au fétichisme du corps et est souvent associée au masochisme (POROT 1975).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1. 1721 subst. « membre d'une secte du XIe s. qui soutenait que l'eucharistie était digérée comme les autres aliments » (Trév.; synon. de stercorianiste); 2. a) 1768 subst. « genre d'insectes vivant sur les excréments » (VALM.); 1775 « genre d'oiseaux palmipèdes » (ibid. t. 5, p. 886); b) 1842 adj. « qui croît sur les excréments » (Ac. Compl.); 3. 1800 adj. « relatif aux excréments » (BOISTE). Empr. au lat. stercorarius « qui concerne le fumier ou les excréments », dér. de stercus, stercoris « excrément, fumier ». Le mot est att. dans le lat. sc. des ornithologues dès 1760 (BRISSON, Ornith., t. 6, p. 150). Fréq. abs. littér.:24.

stercoraire [stɛʀkɔʀɛʀ] n. et adj.
ÉTYM. 1760; 1732, Trévoux, pour désigner une secte; lat. stercorarius, de stercus, stercoris « excrément; fumier ».
———
I N. m.
1 Oiseau palmipède (Lariformes, Stercorariidés), appelé aussi mouette pillarde, qui attaque les oiseaux de mer et les oblige à dégorger le poisson qu'ils viennent de saisir, afin de s'en emparer. Labbe.
1 (Les pêcheurs du Nord) lui ont imposé le nom de strund-jager, auquel répond celui de stercoraire; mais (…) il y a toute apparence que cet oiseau ne mange pas la fiente, mais le poisson que la mouette poursuivie rejette de son bec ou vomit (…)
Buffon, Hist. nat. des oiseaux, Le labbe ou le stercoraire.
2 Parmi ces palmipèdes, Pencroff reconnut plusieurs labbes, sortes de goélands auxquels on donne quelquefois le nom de stercoraires, et aussi de petites mouettes voraces qui nichaient dans les anfractuosités du granit.
J. Verne, l'Île mystérieuse, t. I, p. 38.
tableau Noms d'oiseaux.
2 Insecte qui vit sur les excréments (nom commun à de nombreuses espèces : ateuchus, bousier, géotrupe…).
3 Fig. (En parlant d'un être vivant qui souille de ses excréments).
3 (…) un massif de maçonnerie (…) destiné à préserver ce trop commode recoin des stations de ces stercoraires qu'on appelle les passants.
Hugo, les Misérables, II, V, V (1862).
Psychiatrie. Pervers sexuel qui obtient une satisfaction érotique de la vue, de l'odeur ou du contact des matières fécales.
———
II Adj.
1 (1800). Vx. Relatif aux excréments. Stercoral.Spécialt. (Méd.). || Matières stercoraires : matières fécales. || Fistule stercoraire, livrant passage aux matières fécales.
2 Fig., littér. Excrémentiel, ignoble. || Selon Claudel, le roman policier est un « genre stercoraire ».
3 (1768). Sc. nat. Qui croît, qui vit sur les excréments; qui s'en nourrit. || Plante ( Scatophile), insecte stercoraire ( Coprophage, scatophage, et ci-dessus, I., 2., le stercoraire).
DÉR. Stercoral, stercorite.

Encyclopédie Universelle. 2012.

См. также в других словарях:

  • stercoraire — (stèr ko rê r ) adj. 1°   Qui a rapport aux excréments. 2°   Terme de pathologie. Fistules stercoraires ou stercorales, celles qui sont entretenues par le passage continuel des matières fécales, appelées aussi matières stercorales. 3°   Terme d… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • STERCORAIRE — adj. des deux genres Qui a rapport aux excréments. Matières stercoraires. Fistule stercoraire. Il signifie aussi Qui vit sur les excréments. Substantivement, Les stercoraires, Genre d’oiseaux palmipèdes …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • stercoraire — tikrieji plėšikai statusas T sritis zoologija | vardynas atitikmenys: lot. Stercorarius angl. jaeger; skua vok. Raubmöwe, f rus. поморник, m pranc. labbe, m; stercoraire, m ryšiai: platesnis terminas – plėšikiniai siauresnis terminas –… …   Paukščių pavadinimų žodynas

  • Stercoraire — Stercorariini Stercorariini …   Wikipédia en Français

  • stercoraire ou stercoral, stercorale, stercoraux — ● stercoraire ou stercoral, stercorale, stercoraux adjectif Relatif aux matières fécales. Se dit de la fistule en communication avec l intestin et qui donne passage aux matières fécales …   Encyclopédie Universelle

  • Géotrupe stercoraire — Geotrupes stercorarius Geotrupes stercorarius …   Wikipédia en Français

  • stercoral — stercoral, ale, aux [ stɛrkɔral, o ] adj. • 1795; de stercor(aire) ♦ Sc., méd. Relatif aux excréments. ⇒ excrémentiel, stercoraire. Fistule stercorale. Matières stercorales. ⇒STERCORAL, ALE, AUX, adj. MÉD. Qui se rapporte aux matières fécales,… …   Encyclopédie Universelle

  • labbe — [ lab ] n. m. • av. 1788; du suéd. labbe « sorte de mouette » ♦ Oiseau de mer (charadriiformes), voilier puissant qui migre des latitudes polaires aux latitudes moyennes. ● labbe nom masculin Grand oiseau marin prédateur, voisin des mouettes. [Le …   Encyclopédie Universelle

  • excrément — [ ɛkskremɑ̃ ] n. m. • 1534; lat. médiév. excrementum « sécrétion », de excretus, p. p. de excernere « cribler, évacuer » 1 ♦ Vx Matière solide (matières fécales) ou fluide (mucus nasal, sueur, urine) évacuée du corps de l homme ou des animaux par …   Encyclopédie Universelle

  • mouette — [ mwɛt ] n. f. • moëtteXIVe; dimin. de l a. fr. maoue, mauve, anglo saxon maew 1 ♦ Oiseau de mer, palmipède (lariformes), voisin du goéland mais plus petit. ⇒ hirondelle (de mer). Mouette blanche ou sénateur; mouette à capuchon noir; mouette… …   Encyclopédie Universelle


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»